italiano  français  english

 

 




  

 

   réalisation du site: cinegrafica
 

 


(..) le projet énoncé dès 1967 par Luca Patella, “changer les comportements”; l’art “psycho-sociopolitique” de l’Italien met en oeuvre un outillage intellectuel très complexe. (..) Sur le coloris: Patella prend appui sur des techniques scientifique (le test Lüscher) et met une méthodologie dialectique au service d’une stratégie politique (différencier les modes d’affectivité afin de mieux stimuler la créativité, par réaction contre l’obéissance passive aux consignes burgeoises). (..)
B. Teyssèdre, ’75

(..) dans sa surprenante analyse de Diderot et Duchamp (bien liée à un grand numéro d’oeuvres problématiques et ironiques, tels les Lits, les Vases, le Red-made, le Mut-Tum, le moteur Etiope...), Luca Patella procède de biais (..)
B. Blistène, ’87

(..) définir sa pratique artistique comme une  parabole  volontairement utopique et globalisante” où l’histoire, la culture, la pensée poétique, l’intuition scientifique, la critique sémantique, l’inspiration analytique, la rêve éveillé, l’étique poiltique, la richesse de la multidisciplinarité, la puissance intellectuelle se rejoignent en un concept de créativité “totale”. (..) Alors apparaissent l’importance significative et la richesse cognitive de ses différents écrits et plus particulièrement de ses très nombreuses pubblications (Gazzettes, Livres, livrets, depuis 1967 jusqu’à aujord’hui). Ceux-ci en effet ne sont pas des compléments ou des conséquences de l’oeuvre, ni des catalogues plus ou moins raisonnés et publiés a posteriori d’un travail avant tout plastique, mais au contraire forment les fondements mêmes de sa pensée.
M. Baudson, (’89)-’90

(..)
Luca Patella reprend le récit de l’histoire du médium: c'est que dans sa pratique la photographie n’est qu’un moment, certes privilégié, d’une aventure conceptuelle plus générale dans le champ artistique. L’utilisation du sténopé (autre outil pionnier) marque sa recontre dans son domaine de Montefolle avec Henry Fox Talbot, de même qu’une autre de ses oeuvres narre en trois dimensions l’arrivée de Duchamp sur son territoire imaginaire. La définition puis l’appropriation d’un tel territoire ne peut se faire que par un processus constituant, grâce à sa double articulation, un langage. C’est dans l’oubli affirmé de la démarche de ces initiateurs, dans leur négation en oeuvres que se construit une mémoire de l’altérité en art. (..)
Ch. Gattinoni, ’93


( sélection par A. Liberati )